Comment isoler sa porte de garage ?

Isolation de son garage : comment faire ?

Pièce supplémentaire protégée, voiture abritée, salle de sport aménagée, rangements accessibles, votre quotidien est facilité grâce au garage. Néanmoins, plusieurs critères sont à prendre en considération lors de la construction : environnement de la maison, type d'ouverture de la porte, matériau utilisé... Ces éléments vont d'une part vous aider à choisir votre porte de garage, mais vont également jouer dans l'isolation future de cette dépendance. Pour limiter les déperditions thermiques et ainsi réduire votre consommation d'énergie, retrouvez quelques conseils fondamentaux.

Quel est le meilleur isolant pour sa porte de garage basculante ou sectionnelle ?

En fonction de votre projet, construction ou rénovation, plusieurs choix sont possibles afin d'améliorer le confort thermique dans votre garage.

Le kit d'isolation

Solution à moindre coût et facile à installer, le kit d'isolation est disponible dans les magasins de bricolage. Il contient généralement un rouleau d'isolant à bulles d'air ainsi qu'un adhésif double face.

Cette solution offre une isolation provisoire car il faut prendre en considération le critère de l’étanchéité qui est une composante essentielle de l’isolation.

Les différents types d'isolants supplémentaires

En fonction du matériau de votre porte de garage et de son ouverture, plusieurs isolants peuvent être appliqués afin de bloquer les courants d'air et lutter contre l'humidité lors d'intempéries.

Pour les portes de garage en pvc ou en métal, vous pouvez ajouter des feuilles de mousse de polyuréthane ou de polystyrène.

Des plaques de laine de bois peuvent également être apposées sur votre porte de garage. Plus performantes mais également plus lourdes, elles sont néanmoins à éviter si la porte est basculante. Dans ce cas, il sera préférable d'opter pour un isolant mince et léger comme le film thermo-réflecteur.

Renforcer le contour de votre porte de garage afin d'assurer son étanchéité

Afin de lutter contre les passages d'air et les infiltrations d'eau de pluie, il est indispensable de ne pas oublier d'isoler l'encadrement de la porte.

Pour ce faire, il est possible de poser des joints périphériques en mousse ou en caoutchouc au niveau du boudin. Il est également possible d'installer un bas de porte en brosse polypropylène ou adhésif textile.

Coût de l'isolation

Le prix de l'isolation va dépendre du choix du matériau choisi, de l'isolant acheté ainsi que de la pose. Certains produits tels que le kit d'isolation, le bourrelet, les joints, l'adhésif double face, sont accessibles en grandes surfaces pour des prix abordables.

Néanmoins, la pose peut s'avérer complexe et en cas de doute, il vaut mieux faire appel à un professionnel. Si ces options d'isolation ne sont pas compatibles avec votre porte de garage, il est préférable dans certains cas de remplacer votre ancienne porte au profit d'un modèle plus récent et davantage performant.

Ne pas oublier l'isolation des murs et du plafond

En complément de l'isolation de votre porte de garage, il reste essentiel d'isoler les murs ainsi que le plafond de la pièce. En effet, sans une isolation homogène, vous risquez de ne pas ressentir les bénéfices de vos efforts. Il est préconisé d'isoler les murs de votre garage au même titre que ceux de votre maison.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées :

  • Isolation par l'intérieur grâce à un isolant type laine de verre ou laine de roche puis protégé par un parement plaque de plâtre.
  • L'isolation par l'extérieur consiste à placer la laine souvent minérale à l’extérieur sous enduit de façade ou sous bardage.

Le plafond pourra être isolé de la même manière en fonction des conseils du professionnel chargé des travaux.